Gilles Cormier

Il a toujours cru que nous avons tous la responsabilité de contribuer à nos capacités et à tout temps que nous le pouvons au tissu social de notre communauté, et il s’est constamment efforcé de faire ainsi au mieux de ses capacités.

Né et grandi dans le village de pêcheurs de Cap-Pelé en 1961, son père était pêcheur et charpentier, tandis que sa mère travaillait dans les usines locales de transformation des fruits de mer en saison. Gilles a obtenu son diplôme d’études secondaires de l’École Polyvalente Louis-J-Robichaud à Shediac en 1979, puis il est retourné au collège pour obtenir son diplôme avec mention du Collège Communautaire du Nouveau-Brunswick de Moncton, dans le domaine de la technologie du génie mécanique en 1987. Gilles est employé à son compte en tant que propriétaire de sa propre société d’estimation et de conseil en construction depuis 1995 à ce jour.

Il vit maintenant à Saint-André-LeBlanc, dans la communauté rurale de Beaubassin-est avec sa famille, sa communauté adoptée depuis 1999.

Après plus de 30 ans de service à sa communauté dans de nombreux organismes locaux, tout en travaillant à temps plein, Gilles se demande souvent à quel point il serait satisfaisant de pouvoir contribuer au service communautaire à temps plein. La politique provinciale et fédérale semble être le lieu idéal pour contribuer davantage au bien-être de la communauté dans son ensemble, et donc sa décision d’offrir ses services dans le monde politique.

Il a toujours cru que nous avons tous la responsabilité de contribuer à nos capacités et à tout temps que nous le pouvons au tissu social de notre communauté, et il s’est constamment efforcé de faire ainsi au mieux de ses capacités. De sa paroisse locale et les Chevaliers de Colomb de Cap-Pelé & Shemogue, à des organismes environnementaux comme le Groupe du Bassin-Versant de Cap-Pelé/Beaubassin-est et les travaux d’ECO2025 pour Shediac-Beaubassin-Cap-Pelé, des activités culturelles locales et d’organismes tels que le Centre Communautaire Saint-André-LeBlanc et la Réunion de famille Cormier et la journée Beaubassin-est dans le cadre du Congrès mondial acadien dans le sud-est du Nouveau-Brunswick et I.P.E. en 2019, aux activités de sécurité publique pour nos jeunes comme le rodéo annuel du cycliste de Cap-Pelé, et enfin de la Chambre de commerce Cap-Pelé/Beaubassin-est à la politique municipale locale en tant que conseiller de quartier au Conseil communautaire rural de Beaubassin-est pendant une dizaine d’années, ainsi qu’au Conseil d’éducation du district scolaire francophone du Sud pendant neuf ans.

Scroll to Top