David Coon

Cette loi a valu au Conseil de conservation le prix Global 500 du Programme des Nations unies pour l’environnement. Son travail pour faire avancer la politique publique sur le changement climatique, au niveau provincial et national, lui a valu une médaille d’argent aux Canadian Environmental Achievement Awards.

David Coon a été élu à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick pour représenter les habitants de Fredericton Sud le 22 septembre 2014. Il est devenu le premier député vert élu de l’histoire du Nouveau-Brunswick et le troisième parlementaire vert élu au Canada. M. Coon est le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick depuis qu’il a remporté la direction de son parti en 2012. Il a été réélu le 23 septembre 2018.

Au cours de son premier mandat, M. Coon a réussi à obtenir l’appui de tous les partis pour ajouter un code de déontologie et d’exercice du mandat parlementaire au Règlement de l’Assemblée législative. Il a également fait adopter un projet de loi visant à garantir que les élèves du système scolaire public apprennent à connaître les relations historiques et contemporaines avec les Premières nations ; mettant en œuvre l’un des appels à l’action de la Commission de vérité et de réconciliation.

Il avait présenté des projets de loi d’initiative parlementaire visant à renforcer la protection juridique des locataires, à accroître l’équité du système d’impôt foncier, à renforcer la sécurité alimentaire locale et à développer l’agriculture locale, à créer des emplois dans la rénovation de bâtiments à haut rendement énergétique et la production d’énergie renouvelable, à abaisser l’âge du droit de vote et à protéger les citoyens contre les poursuites judiciaires frivoles.

Jusqu’à présent, au cours de son deuxième mandat, il a déposé un projet de loi visant à modifier la loi sur l’électricité afin de permettre aux gouvernements municipaux locaux et aux Premières nations de poursuivre des projets d’énergie renouvelable pour les aider à répondre à leurs besoins énergétiques, qui est passé en deuxième lecture.  Les Verts ont déposé un amendement visant à interdire le glyphosate au Nouveau-Brunswick, mais il a été rejeté par les libéraux et les conservateurs.

À l’Assemblée législative, M. Coon s’est fait le champion d’un meilleur accès aux services de santé mentale et aux soins de santé physique, la réduction de la pauvreté, la prestation de services de sage-femme, l’action en faveur du climat et une gestion des forêts qui soit socialement et écologiquement saine.

Après avoir obtenu un diplôme en Sciences à l’Université McGill en 1978, M. Coon a entamé une carrière de 32 ans comme éducateur en environnement, organisateur et défenseur de l’environnement – dont une grande partie au Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick.

Son travail de protection de l’eau potable a conduit à la création de la Loi sur l’assainissement de l’eau du Nouveau-Brunswick. Cette loi a valu au Conseil de conservation le prix Global 500 du Programme des Nations unies pour l’environnement. Son travail pour faire avancer la politique publique sur le changement climatique, au niveau provincial et national, lui a valu une médaille d’argent aux Canadian Environmental Achievement Awards.

Coon a été un défenseur déterminé de la gestion communautaire des ressources écologiques et de la gestion des terres. Il a travaillé avec des organisations de pêcheurs commerciaux pour créer le Conseil des pêches de la baie de Fundy afin de faire progresser la gestion communautaire des pêches.  Sa collaboration avec le Syndicat national des agriculteurs a permis de créer le premier club de conservation agricole au Nouveau-Brunswick.

Il a été l’un des directeurs fondateurs de la première initiative agricole soutenue par la communauté au Canada, la Harvest Share Co-operative sur Keswick Ridge, a cofondé le New Brunswick Community Land Trust.

Dans sa circonscription de Fredericton Sud, M. Coon a mis sur pied des tables rondes permanentes pour les jeunes et les personnes âgées afin de pouvoir représenter leurs préoccupations à l’Assemblée législative. Il continue de travailler avec les membres et les organisations de la communauté pour aider à façonner une communauté durable, prospère et dynamique à Fredericton.

Coon et son épouse, Janice Harvey, vivent à Skyline Acres et ont deux filles.

Scroll to Top